Acheter des Succulentes et Plantes Grasses : Quelques conseils

Succulentes plantes grasses multicolores

On ne va pas se mentir, la plante grasse comme les succulentes sont à la mode. Et pas à moitié. On en trouve presque partout, même dans des grandes surfaces comme Lidl où il y a quelques années, on ne trouvait encore que quelques plantes aromatiques près du rayon fruits et légumes, et quelques malheureuses plantes courantes comme des Kalanchoés.
Les choses ont donc changé et c’est tant mieux, dans le sens où cela fait connaître au grand public, de nombreuses très jolies plantes comme l’Haworthia ou l’echeveria.

Pourtant, beaucoup en font les frais. Acheter des succulentes et plantes grasses, cela peut parfois être l’objet de déceptions. De grosses déconvenues, où on a parfois l’impression de s’être fait avoir.

Pourquoi ? Parce que certaines plantes sont en mauvais état, et cela ne se voit pas forcément au premier coup d’oeil. Voici quelques exemples hélas courants :
– Plantes dont la terre est sèche en surface et qui est pourtant gorgée d’eau.
– Plantes avec des cochenilles planquées sous les feuilles ou carrément déjà bien installées au pied de la succulente, voir sur les racines.
– Plante déjà en proie au pourrissement, mais là encore, au pied même de la plante. Ce qui fera mourir des plantes comme l’haworthia, souvent plusieurs jours après l’achat, quand le pied des feuilles commencera à vraiment ramollir et relâcher le coeur de la plante.

Bien sûr, il y a de nombreuses autres mauvaises surprises possibles. Le tout est d’apprendre à les éviter.
Il arrive aussi à des personnes très connaisseuses, de faire face à ces déconvenues. Ceci n’est pas réservé aux personnes qui débutent 😉 En effet, quand le problème éventuel se situe sous la terre comme par exemple avec des cochenilles sur les racines, on ne peut pas le voir ni donc le savoir. Et beaucoup n’oseront évidemment pas gratter du bout du doigt la terre de la plante qui les intéresse, au milieu du rayon d’un magasin ou d’une jardinerie.

Aussi, le meilleur conseil est d’ouvrir l’oeil et de se fier à son expérience.

hoya-kerrii-couple

Comment éviter quelques unes de ces mauvaises surprises ?

N’hésitez surtout, surtout pas à prendre le pot qui vous intéresse dans les mains, à le tourner, à soulever les feuilles de la plante si vous avez un doute. En prenant un pot dans les mains, dans le cas des pots dont la terre est gorgée d’eau, on se rend très vite compte que ce pot est beaucoup plus lourd qu’il ne le devrait. Si c’est le cas, évitez l’achat. La plante comme l’haworthia, peut avoir bonne mine sur le coup. Sauf que quelques jours plus tard chez vous, elle aura eu le temps de commencer à s’imbiber de trop d’eau et à s’éclater en son coeur pour finir par commencer à pourrir.

Prendre le pot qui vous intéresse, vous permettra assez rapidement aussi de voir l’état des feuilles : Ont-elles des tâches bizarres sur les feuilles ou au bord ? Voit-on des petites choses blanches ou grises collées ou bouger sur les feuilles ? Une espèce de miellat est-il présent ? Dans divers cas de présence de cochenilles, heureusement, on peut les voir sur les feuilles. En cas de doute, là encore, reposez la plante. Ou si vous êtes en jardinerie, n’hésitez pas à demander au responsable de rayon si c’est bien de la cochenille ou de vous chercher la même plante mais non infectée. Idem pour les tâches faisant l’objet de différentes maladies (champignons…).

Voici le cas de la hampe florale d’une plante truffée de cochenilles. On les voit bien. Encore faut-il c’est vrai, savoir reconnaître ce parasite. Ce qui évidemment, ne peut pas être le cas de tout le monde, ce qui est tout à fait normal.

Cochenilles sur fleurs et tiges de succulente

Conseils pour les plantes déjà achetées

Je vous rassure, la plupart du temps, heureusement, de nombreux achats de plantes grasses et succulentes ne sont pas toujours l’objet de mauvaises surprises. Cependant, quand on découvre les mauvaises surprises une fois la plante chez soi, tout n’est pas toujours fichu d’emblée.

En cas d’attaque de cochenilles, prenez les devants. Si vous avez d’autres plantes chez vous, plantes grasses ou non, isolez la ou les plantes attaquées, mettez les en quarantaine. Ensuite, passez la seconde vitesse en traitant la plante. Vous trouverez de très nombreux conseils très avisés sur des groupes d’entraide concernant les plantes grasses et succulentes sur de nombreux réseaux sociaux comme Facebook. Même Sur Instagram. Idem pour les forums spécialisés.

Pour les cas de plantes aux feuilles abîmées, si ce sont seulement quelques feuilles qui ont pris des coups ou semblent avoir subi des chocs relatifs au transport ou au conditionnement, retirez les feuilles mortes ou abîmées.

Enfin, dans le cas où clairement, vous voyez que la terre n’est pas adaptée, n’hésitez pas à vous équiper pour rempoter la plante en en changeant le substrat. En effet, dans de rares cas, mais cela arrive tout de même, des plantes grasses sont proposées à la vente dans des mélanges qui leur sont tout sauf adaptés. Je parle là de plantes qui sont proposées dans un mélange de terre pauvre et sèche avec de la fibre de coco…

Pour finir, dans les cas où lorsque vous prenez votre plante, celle-ci a la plupart de ses feuilles qui se détachent comme sur les haworthias qui auront tout bonnement été noyées tant leur pot aura été arrosé, alors il y a rarement grand chose à faire. Malheureusement.

C’est justement après avoir été confronté à ces diverses déceptions que par la suite, on apprend à ne plus se faire avoir (ou beaucoup moins souvent). Pour ma part, c’est arrivé à mes débuts. Depuis, je fais très attention, même si je sais qu’on ne peut pas tout voir ni savoir 🙂

Je n’hésite pas à bouturer les plantes qui me plaisent, à faire des échanges, à demander autour de moi quand je vois une plante en rocaille qui me plaît… Bref, j’achète encore, mais beaucoup moins souvent et surtout : Là où je vois avec l’expérience, que les plantes proposées sont clean.

Pour l’achat par correspondance, évidemment, on ne peut pas savoir ce qu’il en sera. Aussi, pour avoir commandé à différents endroits sur le web par le passé, je reviendrai vers vous rapidement pour vous donner mon avis. Sachez qu’il est positif, très positif !

9
Spread the love
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •   
  •  
    4
    Partages

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *