Comment Bouturer de la Joubarbe

sempervivum-succulente-plante-joubarbe

Le Sempervivum qu’on appelle aussi Joubarbe, est une plante très résistante qui permet donc de s’adonner au bouturage avec de grandes chances de succès, notamment pour les débutant(e)s

Quand prélever une Bouture

Avant toute opération de bouturage, préférerez une plante mère déjà généreuse, qui ne souffrira pas de la coupe à laquelle vous allez procéder. Sachant que si vous prélevez un stolon sur une plante mère déjà bien fournie, alors votre prélèvement pourra même passer complètement inaperçu. La joubarbe évoluant assez rapidement de manière générale, il ne faudra que peu de temps pour voir par exemple, des tiges filles pousser et dépasser d’un pot. L’occasion parfaite donc pour isoler ces pousses et les faire devenir via des boutures, de futures belles plantes indépendantes.

succulente-flatlay-straw

La Bouture de Joubarbe

Pour pouvoir augmenter ses chances de réussite, il convient de préférer pour les premières tentatives, le prélèvement d’un stolon complet plutôt que d’opter pour le système du bouturage d’une seule feuille. En effet, le prélèvement d’un stolon et donc d’une tige complète, permettra plus facilement à des racines d’apparaître après le séchage de la plaie de coupure.

Voici l’exemple de trois stolons de Sempervivum prélevés sur une plante mère très généreuse. Les 3 tiges concernées dépassant du pot, il était tout à fait adapté de les prélever.

3 stolons boutures sempervivum joubarbe

Que faire une fois le prélèvement effectué ?

Une fois le ou les stolons prélevés sur une joubarbe, disposez vos boutures au sec et à la lumière, ce pendant plusieurs jours voire jusqu’à plus d’une semaine. Rassurez-vous, vos boutures n’en souffriront pas. L’opération a bouture de permettre aux plaies de coupes, de sécher et donc, de cicatriser.

C’est seulement une fois que la plaie de coupe sera sèche, qu’il conviendra de planter la bouture. Vous pouvez d’ailleurs mettre votre bouture dans de l’eau afin de voir évoluer les futures racines. Mais généralement, les boutures seront plantées dans une bonne terre et du substrat, afin de leur offrir un terrain favorable à une pousse optimale.

L’étape de séchage est souvent oubliée lors de premières tentatives de bouturages, pourtant, elle permet à la future plante de se remettre de la coupe. Cette étape est préférable. Même si elle requiert de la patience 🙂

Planter ses Boutures

boutures-sempervivum-e1474719204367

Vous pouvez planter les boutures proches les unes des autres, ou chacune dans un conteneur différent, cela ne posera aucun problème pour leur évolution. Souvenez-vous simplement du fait que la Joubarbe est une plante grasse très résistante et qui ne vit pas mal le fait d’être à l’étroit dans son pot.

Préférez cependant, si toutefois vous ne prévoyez pas de changer de conteneur avant longtemps pour votre bouture, un pot avec des trous, afin que l’eau d’arrosage puis s’écouler. Ce afin que l’eau ne provoque pas une pourriture dans le pot.

joubarbe-mini

N’hésitez pas à ajouter du substrat à la terre de votre pot, ainsi que des billes poreuse d’argile à la fin du rempotage de votre bouture. Et si toutefois vous n’avez pas chez vous ces éléments pour vos premiers bouturages, alors une bonne terre de jardin pourra tout à fait convenir.

Et patienter quelques semaines avant de voir votre bouture commencer à grandir !

Les premiers bouturages sont souvent les plus amusants et excitants, puisqu’ils mêlent nouveauté et découverte. C’est toujours un plaisir que de s’occuper de plantes qu’on verra ensuite évoluer. Les plantes grasses pour la plupart, font justement partie de ces plantes qu’on peut manipuler sans trop de difficulté et que l’on peut multiplier, si on a les bons gestes mais aussi et surtout, de la patience 🙂

Alors à quand vos premières boutures ?

27
Spread the love
  • 13
  •  
  • 21
  •  
  •   
  •  
    34
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *