Le Charme des jolies clôtures naturelles !

Cloture naturelle

Elles ont un charme qui ne laissent pas indifférents quand on se promène. Un charme aussi fort et agréable qu’en ont ces vieux murets sur lesquels poussent de la mousse ou des plantes de rocailles.


Les Clôtures naturelles, telles qu’on peut encore en voir à la campagne ou en banlieue, restent un de ces signes naturels que beaucoup affectionnent. Elles délimitent des propriétés ou bordent des forêts, tout comme elles se laissent envahir par des ronces ou autres fleurs sauvages.

Cloture ancienne

Anciennes ou récentes, elles sont parfois de vraies haies champêtres comme on en voyait un peu partout il y a encore une vingtaine d’années et qui commencent à devenir rares, hélas. Haies qui d’ailleurs présentaient et présentent encore un véritable bienfait pour la biodiversité en devenant un abri et refuge pour toutes sortes d’insectes et autres petits animaux, notamment en bordure de champ ou en fond de jardin.

Si toutefois il n’est pas toujours possible de fabriquer et monter sa propre clôture, il est revanche possible d’en acquérir. C’est par exemple le cas via des professionnels comme chez cloturedeco.fr qui propose des ganivelles en châtaigner.

Les clôtures naturelles ne sont d’ailleurs pas réservées à nos campagnes. Elles sont aussi présentes pour délimiter certaines plages en retenant les dunes et ont tout de même beaucoup plus de charme que les barrières en béton ou ciment qu’on croise malheureusement bien trop souvent dans les zones touristiques et très fréquentées.

Qu’il s’agisse de clôturer un potager pour le protéger, de fermer un bout de terrain d’une manière naturelle qui respecte l’environnement ou encore de bloquer l’accès à un point d’eau, ce type d’équipement reprend aujourd’hui ses droits et redevient tendance, ce qui est une très bonne nouvelle.

Beaucoup cèdent d’ailleurs au plaisir d’installer des clôtures ou systèmes y ressemblant fort, sur leur balcon, afin de limiter un vis à vis tout en décorant un espace encore trop urbain. Ce qui bien entendu est visuellement beaucoup plus sympathique que les éternels et très courants Brise-vues d’un vert tout sauf naturel.

Personnellement, je garde toujours une petite nostalgie pour ces murs ou clôtures qui longeaient les propriétés, prés ou champs de la petite ville de Bourgogne où j’ai grandi. Si j’avais su à l’époque, je me serai déjà mise au bouturage des plantes grasses qui poussaient sur le mur qui bordaient la cour chez mes grand-parents 🙂

1
Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *