Zoom sur la Sansevieria Trifasciata, La Langue de Belle-Mère

Sansevieria Trifasciata langue de belle-mère plante grasse

Beaucoup l’ignorent, pourtant, cette plante qu’on appelle communément La Langue de Belle-Mère, à savoir la Sansevieria Trifasciata, est une plante grasse. 

Ses longues feuilles pouvant atteindre aisément une quarantaine de centimètres, ou même de 70 cm à 1 mètre, adorent la lumière. C’est d’ailleurs en étant exposée au soleil que ses feuilles arboreront ces jolies bandes jaunâtres latérales qui la caractérisent.

Avantages à avoir une Sansevieria Trifasciata chez soi

Elle s’adapte facilement à une large amplitude de température. Elle peut supporter de vivre sans problèmes entre 10 et 30°C.

Elle est dépolluante : Il est désormais reconnu que la Sansevieria Trifasciata fait partie de ces plantes dépolluantes qui font donc du bien à un intérieur, puisqu’elle produit de l’oxygène et capte des polluants tels que le benzène ou encore le monoxyde de carbone. Ainsi, cette plante peut tout à fait être disposée dans une chambre ou dans une cuisine, ainsi que dans une salle de bain.

Elle n’est pas gourmande en eau : Elle préfère ne pas trop boire que l’inverse, alors si vous n’êtes pas un(e) fidèle assidu(e) de l’arrosage, ce n’est pas grave du tout. N’ayez donc pas la main lourde quant à la fréquence d’arrosage et la quantité d’eau apportée à une Langue de Belle-Mère, sinon cela fera pourrir racines et feuilles. Vous risqueriez de perdre votre belle plante grasse.

sansevieria-trifasciata

Bouturer une Sansevieria Trifasciata

Plusieurs méthodes permettent de multiplier une Sansevieria Trifasciata.

  • Par division des touffes à la racine, qui permet plus de chances de réussite. Nous y reviendrons dans un prochain billet du Journal.
  • Par coupe de feuilles qu’on appelle aussi bouturage par tronçon de feuilles. Cette méthode ne garantit pas comme la plupart des techniques de bouturage, de réussite systématique.

Il conviendra d’être patient(e) avant de constater les résultats concluants ou non d’un bouturage. Cela peut en effet prendre plusieurs semaines. Chaque tentative ne garantit pas un succès systématique. Par ailleurs, si vous bouturez votre Sansevieria Trifasciata par tronçon de feuilles, les nouvelles pousses ne conserveront pas leurs bandes jaunes latérales.

Entretien

Comme indiqué plus haut dans ce billet, La Sansevieria Trifasciata n’est pas une grande buveuse. Il convient donc de l’arroser modérément.

Elle pourra être disposée à l’intérieur ou à l’extérieur, dès lors où la température est entre 10 et 30°C. Elle supporte donc parfaitement les températures estivales mais détestera le gel l’hiver. La Sansevieria Trifasciata aime le soleil, vous pouvez donc l’exposer sans craindre que ses feuilles en souffrent. Ces dernières sont très résistantes et relativement épaisses.

Un Peu de Culture !

La Langue de Belle-mère, aussi appelée Sansevière, fait partie de la très riche famille des Liliaceae et est originaire d’Afrique.

5
Spread the love
  • 3
  •  
  • 3
  •  
  •  
  •   
  •  
    6
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *